Skippi pour la recherche

Envoyer Imprimer PDF

Le projet SKIPPI a pour finalité le développement d’un système d’aide à la décision destiné aux concepteurs pour concevoir et fabriquer l’image de marque de manière intégrée selon un chaînage Valeurs/Kansei/Produit/Process. Pour l’utilisateur, ces outils seront perceptibles et manipulables au travers d’une interface interactive conviviale, innovante et ergonomique. Dans un premier temps, le projet portera particulièrement sur les secteur sensibles de l’industrie du luxe et de la téléphonie mobile. Les avancées scientifiques attendues viennent du croisement de deux grandes disciplines que sont les sciences de la conception et l’intelligence artificielle. Elles reposent sur les quatre grandes orientations de recherche suivantes :

  • Formalisation des processus cognitifs métiers implicites qui interviennent en amont du processus de conception concourante, explicitation des processus informationnels,
  • Développement d’une nouvelle méthodologie pour la conception et l’évaluation de produits basés sur la traduction des valeurs de l’image de marque en critères de conception,
  • Proposition d’un nouveau concept de développement de produits basé sur la numérisation de la chaîne Valeurs/Kansei/Produit/Process au sein d’un  support d’aide à la conception intégrée produit/process.
  • Développement de méthodes d’apprentissage automatique capables de traiter de telles données hétérogènes, définition d’algorithmes d’apprentissage prenant en entrée et traitant des données floues.

La démarche scientifique s’appuiera sur une méthode globale intégrant des approches récentes de recueil d’information, grâce aux experts en psychologie cognitive, l’interprétation des résultats en des modèles de processus (cognitifs), données et règles de conception implémentable par des algorithmes, grâce aux experts en sciences de la conception, et enfin la définition de technologies algorithmiques définis par les experts en intelligence artificielle. Ces résultats seront intégrés au sein d’un outil d’aide à la décision capable d’être expérimenté sur le terrain des utilisateurs finaux. Les modèles théoriques pourront ainsi être progressivement validés grâce aux retours successifs sur les prototypes. La fluidité d’intégration et d’adéquation entre les expertises sera facilitée grâce aux expériences antérieures communes des partenaires du projet.